LES ÉCRITS

DE BERTIL GALLAND

le projet

révéler l'ampleur d'une œuvre

accueil

le projet

l'auteur

la collection

l'association

déjà parus

les partenaires

réactions

contacts

commandes

L'ORIGINE

L’attention portée à Bertil Galland s’est exprimée dans les médias romands à l’occasion de ses 80 ans, après la publication en 2011 du Regard des mots aux Presses polytechniques et universitaires romandes. Dans ce volume, 33 personnes ont évoqué son rôle d'animateur de la vie culturelle suisse. Ces témoignages ont amené à une prise de conscience : à côté de tous les auteurs que Bertil Galland a fait connaître, il était temps de manifester l’importance de ses propres écrits.

UNE ŒUVRE INCONTOURNABLE…

Développés en 50 ans de récits de voyages, de chroniques hebdomadaires, de critiques littéraires, de fiction, de traductions, de portraits, de préfaces, ces écrits occupent une place à part dans notre paysage culturel. La variété des domaines embrassés (littérature romande, lieux et figures d’ici, tableaux de l’Europe, guerres d’Afrique et d’Asie, parcours de la Chine, des USA et du Nord) ne peut cacher les lignes de force et l’unité d’un style. A l’opposé d’une approche idéologique, Bertil Galland n’a cessé de porter une extrême attention, en Suisse ou dans les pays les plus lointains, à la singularité des destins et des situations. D’un regard et d’un souffle se dégage une œuvre incontournable.

… MAIS DISPERSÉE OU ÉPUISÉE

Incontournable, mais peu accessible et à certains égards insoupçonnée. Les livres de Bertil Galland (quelques exemples à droite) sont épuisés, ses autres textes – les articles et grands reportages notamment – disséminés dans les archives ou les bibliothèques. Malgré tous les lecteurs qui y sont attachés, ils risquent d’être éclipsés précisément par l’activité que l’auteur a déployée au service des autres. Il est donc apparu qu’il fallait rassembler et publier ces écrits, y compris de nombreux textes inédits, anciens ou récents. Telle est la conviction qui a conduit à la constitution de l'«Association pour la publication des écrits de BG» (voir sous cette rubrique) – et qui a persuadé Slatkine d'éditer les neuf volumes de la collection.